Apple répare une faille qui permettait d’espionner les iPhone !

Via un simple lien envoyé par SMS, le hackeur pouvait prendre entièrement le contrôle du téléphone de la firme de Cupertino.
Jeudi, Apple a publié un patch de sécurité pour corriger une faille dans ses iPhone et iPad. Des chercheurs ont en effet découvert que le téléphone d’un dissident aux Emirats Arabes Unis, Ahmed Mansoor, avait été pris pour cible via une méthode sans précédent jusqu’à présent. Un SMS intitulé « Des nouveaux secrets à propos de l’utilisation de la torture dans les prisons des Emirats », invitant ensuite à cliquer sur un lien web.

IPHONE6
L’homme, conscient qu’il se tramait quelque chose, a envoyé la missive aux chercheurs de l’Université Citizen Lab de Toronto. L’organisation est spécialisée dans la cybersécurité et c’est donc elle qui signalera la faille, en collaboration avec une autre société spécialisée dans la sécurité, Lookout.
Une fois infecté, le téléphone de Mansoor serait devenu un espion numérique de poche, capable d’utiliser la caméra et le microphone de son iPhone pour espionner l’activité dans le voisinage de l’appareil, l’enregistrement de son WhatsApp et ses appels Viber, rapporte Citizen Lab dans un rapport publié jeudi.
Le téléphone aurait également été en mesure d’enregistrer les messages envoyés depuis les applications de chat, et le suivi de ses mouvements.
Source : LesEchos.fr
Publié dans Le Point Sécurité

Laisser un commentaire